Les formations Ambulancier / Ambulancière

Découvrez et comparez toutes les formations ambulancier.

Suivez le guide comment devenir ambulancier ci-dessous pour tout comprendre sur le concours et les formations d’ambulancier qui existent.

Ajoutez des critères dans la barre de recherche pour affiner les résultats.

Comment devenir ambulancier ?

Une profession attrayante

Ambulancier est un métier qui attire chaque année de nombreux postulants. Il faut dire que les atouts sont nombreux : une profession où le travail abonde et n’est pas prêt de diminuer, une formation qui délivre le diplôme en seulement 6 mois, un salaire moyen de 23 000 euros, un métier accessible à tous dès le niveau troisième.

Concrètement, l’ambulancier est un professionnel de la Santé dont la mission est de transporter les personnes blessées, malades, handicapées ou enceintes vers un centre de soin adapté (hôpital, clinique, …). Il conduit un véhicule sanitaire adapté qui peut être un VSL (Véhicule Sanitaire Léger), une ambulance ou ASSU (Ambulance de Secours et de Soins d’Urgence).

On distingue le transport assis professionnalisé (taxi conventionné ou VSL, jusqu’à 3 personnes) du transport allongé (ambulance, 1 seule personne).

C’est pour cela que l’on parle parfois de chauffeur ambulancier ou de taxi ambulancier. Mais la mission de l’ambulancier ne se limite pas au transport.

Il évalue l’état du patient et veille à son confort pendant le trajet. Si nécessaire il prodigue des soins d’urgences avec les gestes de premier secours. Il a connaissance des pôles médicaux et des itinéraires pour y parvenir, même s’il est assisté d’un système GPS. Une fois à destination, il transmet à l’équipe médicale les informations en sa possession sur l’état de santé du patient et il peut être amené à gérer des formalités administratives (facturation, documents hospitaliers, sécurité sociale).

Il est responsable de son véhicule (entretien mécanique, hygiène) mais est assisté par un auxiliaire ambulancier.

Un diplôme d’État

Pour exercer le métier d’ambulancier en France, il faut être titulaire du DEA (Diplôme d’État d’Ambulancier). Ce diplôme est délivré à la fin de la formation d’ambulancier qui dure 18 semaines, soit 630 heures d’enseignement théorique et pratique :

  • 13 semaines, soit 455 heures, en école

  • 5 semaines, soit 175 heures, en stage en clinique ou en entreprise

     

L’enseignement théorique délivré dans l’école d’ambulancier (centre agréé par le ministère de la Santé, public ou privé) se compose de cours magistraux, de travaux dirigés et d’apprentissages pratiques et gestuels qui couvrent 8 modules :

  • Gestes de premiers secours adaptés à l'âge du patient

  • Observation de l'état clinique du patient

  • Hygiène et prévention de la transmission d'infection

  • Techniques préventives de manutention et règles de sécurité pour l'installation et la mobilisation des personnes

  • Communication adaptée à la personne et à son entourage

  • Sécurité du transport sanitaire

  • Transmission des informations pour la continuité des soins et la gestion administrative du dossier

  • Respect des règles et valeurs de la profession

 

L’enseignement pratique se déroule en milieu professionnel (hôpital ou entreprise) et se compose de 5 stages.

Le centre de formation ambulancier délivre le diplôme si tous les modules sont validés. Selon l’école, la formation peut avoir lieu chaque jour en continu, ou être dispensée en cours du soir. Elle peut même être proposée en alternance via un contrat de professionnalisation.

Le coût de la formation d’ambulancier s’élève entre 4000 et 5000 euros. Des financement partiels ou totaux via la région ou le lieu de résidence, ou en fonction de la situation professionnelle (salarié, demandeur d’emploi, RSA) peuvent être obtenus.

Pour accéder à la formation d’ambulancier, il faut tout d’abord réussir le concours d’entrée.

Le concours ambulancier

Le concours d’entrée à l’école d’ambulancier se compose de 2 épreuves :

  • une épreuve d’admissibilité avec 2 écrits, en français et en arithmétique

  • une épreuve d’admission avec 1 oral, un entretien sur quelques thèmes du secteur sanitaire et social et sur les motivations du candidat

A noter que les candidats sont exemptés de l’épreuve d’admissibilité s’ils ont le BAC ou un diplôme dans le secteur sanitaire de niveau V de type CAP, s’ils ont exercé au moins 3 ans comme auxiliaire ambulancier ou ont été admis en formation d’auxiliaire médical.

Pour se présenter au concours, il faut remplir quelques conditions : être titulaire du permis B depuis plus de 3 ans (2 ans en cas de conduite accompagnée), avoir un certificat médical de vaccinations à jour ainsi qu’une attestation préfectorale d'aptitude à la conduite d'une ambulance (examen médical).

Comme les places sont limitées, pour mettre toutes les chances de son côté il est conseillé de suivre une formation au concours d’ambulancier pour se préparer aux 2 épreuves.

Suivre une formation pour réussir le concours

Il faut donc distinguer la formation ambulancier à proprement parlé, qui se déroule en 5 mois environ dans un centre de formation d’ambulancier après réussite au concours d’entrée, de la formation de préparation au concours, dispensée par de nombreux centres de formation.

Les formations de préparation au concours ambulancier ont pour objectif de former le candidat afin qu’il réussisse les épreuves d’admissibilité et d’admission. Ces formations vont donc entrainer le candidat à travers des modules de français et de mathématiques, pour les épreuves écrites d’admissibilité, et à travers des modules sur les techniques de communication orale, les thèmes du secteur sanitaire et social, le handicap, la psychologie des patients et la correspondance médicale, pour l’épreuve orale d’admission.

Certaines d’entre elles se déroulent à distance ce qui permet de préparer le concours tout en menant une vie professionnelle ou étudiante en parallèle.

Auxiliaire ambulancier

A noter qu’il est possible de devenir auxiliaire ambulancier (AA), et non ambulancier. Dans une ambulance, avec transport d’un patient allongé, l’auxiliaire ambulancier conduit et aide l’ambulancier dans ses missions. Dans un VSL, avec transport de 1 à 3 personnes assises, il assure seul la conduite et la mission.

C’est également l’auxiliaire ambulancier qui le responsable et le garant de l’entretien du véhicule (entretien mécanique et hygiène de l’espace sanitaire).

L’avantage de la formation d’auxiliaire ambulancier (formation AA) est que la formation est plus courte (2 semaines, soit 70 heures) et que son coût est réduit (environ 500 à 1000 euros).

Elle se déroule dans un Institut de Formation Ambulancier (IFA) et couvre 5 modules : l'hygiène, la déontologie, les gestes de manutention, les règles du transport sanitaire et sur les gestes d'urgence.

Les places y sont limitées et pour y accéder il est également nécessaire d’être titulaire du permis B depuis 3 ans et de posséder l’autorisation préfectorale d’aptitude à la conduite d’ambulance.

Auxiliaire ambulancier
par CHU de Rouen
En centre (76)
70 h
demandeur d’emploi, salarié, Éligible CPF
Transport Conduite de véhicules sanitaires
Diplôme d'État d'ambulancier
par AFTRAL Toulouse
En centre (31)
630 h
demandeur d’emploi, salarié, Éligible CPF
BEP/CAP
Transport Conduite de véhicules sanitaires
diplôme d'état d'ambulancier
par AFTRAL Toulouse
En centre (31)
630 h
100 % demandeur d’emploi, demandeur d’emploi
BEP/CAP
Transport Conduite de véhicules sanitaires
Auxiliaire ambulancier
par Institut de formation d'ambulanciers de Paris ouest
En centre (78)
70 h
demandeur d’emploi, salarié, Éligible CPF
Transport Conduite de véhicules sanitaires
Diplôme d'État d'ambulancier (e)
par CHRU Nancy
En centre (54)
630 h
100 % demandeur d’emploi, demandeur d’emploi, Éligible CPF
BEP/CAP
Transport Conduite de véhicules sanitaires
Auxiliaire ambulancier
par CROIX-ROUGE FRANCAISE CRFP
En centre (02, 60, 80)
70 h
demandeur d’emploi, salarié, Éligible CPF
Transport Conduite de véhicules sanitaires
Préparation au concours d'ambulancier
par Lignes et formations - Cours Servais - EMWEB - Ecole chez soi - Ecole des pros - Karis formations - Cours Minerve - Esecad - Edu
À distance
350 h
demandeur d’emploi
Santé et secteur sanitaire Services divers Transport
Auxiliaire ambulancier
par AFTRAL - Amiens
En centre (80)
70 h
demandeur d’emploi, salarié, Éligible CPF
Transport Conduite de véhicules sanitaires
DEA - Diplôme d'État d'ambulancier
par IFPS ST BRIEUC
En centre (22)
630 h
demandeur d’emploi, salarié, Éligible CPF
BEP/CAP
Transport Conduite de véhicules sanitaires
Préparation au Concours Ambulancier
par STUDI
À distance
300 h
demandeur d’emploi, salarié, Éligible CPF
Transport Conduite de véhicules sanitaires